Comment persévérer quand tu es prêt.e à renoncer ?



Amorcer un changement dans sa vie ne veut pas dire facilité, nombreuses sont les personnes qui abandonne avant d'avoir essayer par peur de l'échec ou alors pensent qu'elles n'y arriveront pas au vu des obstacles rencontrés. Ne pas le faire juste parce que tu es effrayé, s'arrêter face à plusieurs obstacles ou refus n'est pas une bonne raison. Le changement que tu rêves peut devenir réalité, c'est à toi de te battre pour y arriver.


Ressentir de la crainte lorsque l'on apporte un changement dans sa vie privée ou professionnelle est tout à fait normal. Même si le choix est volontaire, celui-ci nous sort d'une zone de confort connue pour aller vers l'inconnue.


Tu le sais certainement déjà, mais la seule façon de surmonter les obstacles pouvant t'emmener à destination et de les affronter et cela commence ici et maintenant. Faire face à ce qui t'empêche d'avancer, ne veux pas dire que tes craintes disparaîtront mais que tu vas réussir à commuer avec elles et continuer malgré tout à atteindre les objectifs que tu t'es fixé.


Dans cet article, je te propose quelques outils pour apprendre à persévérer quand tu es prêt à renoncer.


1. Change ta perception du mot échec


L'échec est souvent perçu comme quelque chose de négatif. Pourtant, si tu analyses en détails la vie des gens, tu t'apercevras qu'ils.elles ont du faire face à d'innombrables "échecs" avant d'obtenir, le job de leur rêve, monter leur entreprise, réaliser un voyage autour du monde bref, le résultat escompté.


Très longtemps, je faisais partie de ces gens qui pensaient que l'échec était l'opposé du succès et pour être totalement honnête, cette façon de penser m'a mis pas mal de bâtons dans les roues. Aujourd'hui, je vois l'échec comme un résultat non souhaité duquel j'ai quelque chose à apprendre pour continuer mon chemin et m'amener au résultat attendu.


"Je n'ai pas échoué ! J'ai juste trouvé 10000 moyens qui ne fonctionne pas" Thomas Edison

2. Inspire-toi des autres sans te comparer


Il a tout ce qu'il veut ou il réussit tout ce qu'il entreprend ! Voici des phrases que j'entends au quotidien. Si toi aussi, tu as ce genre de phrases qui tournent dans ta tête, c'est que tu te compares aux autres. Il est temps d'arrêter, car cela ne t'aidera pas !


Rien n'est plus facile que de se comparer aux autres avec ce que l'on observe de l'extérieur mais très souvent, ces personnes ne sont pas arrivées là par hasard. Par expérience, je sais que tout résultat a nécessité un certain travail en amont, bien sûr celui-ci n'est pas toujours au même niveau et dépend de chaque individu.


En recherche d'emploi, tu as un grand risque de te trouver confronter à un nombre considérable de refus ou de non réponse avant d'avoir un entretien, surtout si tu es sur un marché à forte concurrence, cela peut être démotivant et c'est normal. Par contre, je te l'assure tu n'es pas le seul dans ce cas et il est possible d'y arriver, ce n'est pas une question de chance, mais de remise en question de ce qui a été fait et qui peut être adapté.


Il existe différentes façons de te remettre en question, tu peux aller chercher des feedbacks auprès des personnes qui réussissent, faire un travail sur toi, demander des éclaircissements aux personnes qui te refusent peut importe la démarche, etc.


3. Persévère malgré les obstacles


Ce n'est pas toujours facile, mais une autre façon radicale de surmonter cette envie de tout arrêter quand tu as le sentiment de ne pas y arriver est de te concentrer sur les actions ! Je te rappelle que la peur est une émotion quasi automatique qui surgit lorsque tu es face à une inconnue, car tu sors de ta zone de confort et cela éveille en toi des craintes qui sont certainement liées à des expériences passées ou informations reçues.


L'important dans cette situation est de ne pas te laisser impressionner et foncer vers le résultat (je suis convaincue que ceci est valable dans toutes les situations de la vie). Tu observeras par toi moi que si tu n'obtiens pas immédiatement les résultats escomptés, tu ressentiras d'autant plus de satisfaction d'avoir osé faire face à cette nouvelle expérience.


Qu'il s'agisse de la peur de l'inconnue, des refus, du rejet, de la critique, de manquer d'argent, de l'insécurité toutes les personnes qui réussissent sans grosses difficultés ont appris à transformer la peur en motivation dans le but d'avancer vers l'objectif fixé.


4. Garde le résultat dans le viseur


Que ce soit dans la vie privée ou professionnelle, n'oublie pas que chaque personne est unique et à quelque chose à offrir que l'autre à besoin. Il est important que tu découvres ce que fait ton unicité par rapport à l'objectif que tu te fixes (et si nécessaire fait toi aider).


Garde le résultat que tu veux obtenir en ligne de mire et vois chaque problème comme une nouvelle opportunité de t'améliorer, une occasion de changer quelque chose afin de répondre à un réel besoin.


Demande-toi à chaque fois, ce que tu peux retirer de cette difficulté pour améliorer ton résultat ? Qu'est-ce qui m'empêche de continuer ?


Un autre point important est de garder une attitude positive, car le négativisme va se percevoir quelque en soi ton projet. Cherche à formuler ce qui t'arrive de façon positive.


5. Célèbre les réussites


Le dernier point qui me semble incontournable pour ne pas lâcher son grand rêve, son grand projet et de fêter chaque petites réussites.


De nos jours, le plus gros problème est l'impatience. Et oui, on souhaite obtenir un résultat immédiatement et cela provoque bien souvent un gros découragement, voir un abandon de ses rêves. Il est donc conseillé de se lancer en faisant des petits pas vers des objectifs ambitieux mais réalistes.


Je m'arrête ici pour aujourd'hui, j'espère que ces conseils t'auront aidé et si tu souhaites en savoir plus sur comment je peux t'aider à garder la motivation et atteindre tes objectifs, n'hésite pas à me contacter par mail à corisande@capcoaching.ch ou téléphone +41-79-568 12 64.

Posts récents

Voir tout